Comiac

nouvelles de Comiac

Suite à la lettre envoyée par notre avocat, maître IZEMBARD, le 17 juillet 2017, le mât de mesures de la vitesse des vents a été démonté le mardi 29 août 2017; il aurait dû être démonté dès janvier 2015... continuons à être vigilants...

 

  • Le Conseil Municipal a donné le 16 mars 2015 un avis favorable à Futures Energies Comiac, filiale de ENGIE (Ex GDF-Suez) pour  le projet éolien de la commune. Mais le maire signale que, pour l'instant (mars 2016), le projet est bloqué

  • Une plainte contre X a été  déposée par l’APPGE auprès du procureur de la République de Cahors pour suspicion de prise illégale d'intérêts dans le cadre du projet éolien de Comiac.Voir ce qu'a écrit le Ministre de l'intérieur à ce sujet. Le procureur nous a fait parvenir ses conclusions le 7 mars 2016

les vitesses de vent

Dans cette page vous y découvrirez ce que nous a fourni

  • le Comité Local Eolien du 15 juillet 2014 
  • la production calculée à partir de la publicité du producteur d'éoliennes Vestas

GDF Suez-Futures Energies recommande d’espacer les éoliennes de 7 fois le diamètre du rotor lorsque ces éoliennes sont alignées dans le sens du vent dominant.

Une éolienne de 150 m de hauteur totale a un rotor de 100 m de diamètre ! Distance entre eolienne

Des mesures

Le 6 mai, lors du premier Comité Local Eolien, un membre de l'APPGE a demandé la communication des résultats des mesures de vents.

Le mât a  été installé en décembre 2012, et les résultats devaient être communiqués rapidement !

La réponse du responsable de GDF-Suez Futures Energies a été:

"les mesures seront communiquées lors du second CLE" 

Nous avons alors compris que ces mesures n'étaient pas satisfaisantes : elles correspondaient sûrement aux mesures de Météo-France.

La réponse apportée le 15 juillet lors du second CLE a été la suivante: Vitesse moyenne du vent à 80 m 5,07 m/s,

mais tout de suite après ils ont présenté une extrapolation à 95 m et sur 10 ans pour augmenter cette vitesse moyenne et obtenir 5,5m/s!

Ces résultats sont importants car ils définissent la rentabilité du projet: 

        •  5,07 m/s correspond à 18,25 km/h et  cette vitesse ne permet de produire  en 1 an que l'équivalent de  44 jours à plein régime soit 12% de la production théoriquement possible
        •     5,50 m/s correspond à 19,8 km/h et  cette vitesse ne permet de produire  en 1 an que l'équivalent de 60 jours à plein régime soit 17% de la production théoriquement possible

Ce qu'il faut savoir c'est qu'à Rouffiac dans le Cantal à 20 km à vol d'oiseau, le promoteur a arrêté le projet car la valeur moyenne de la vitesse du vent a été jugée insuffisante pour être rentable : 5,4 m/s à 100 m de hauteur

télécharger la lettre de Rouffiac Abandon projet rouffiac 1Abandon projet rouffiac 1 (180.43 Ko)

Le mât et les mesures

 

Caractéristiques du mât de mesures

Coordonnées géographiques (Lambert 2 étendu) : 575 827 / 1 993 224

Altitude : 600 m

3 Anémomètres : 40, 60 et 80 mMesure vent

2 girouettes : 60 et 78 mètres

1 station météo à alimentation solaire

Durée de mesures : 1 an

 

Production en fonction du vent

 

Pour Comiac, une éolienne de 3,3 MW installés, de 180m de haut et de 63m de pale aurait un taux de charge de 12% et produirait l'équivalent de 1061h de production à plein régime (44 jours); soit une production annuelle de 3 504 MW

 

 

Sur le site de Vestas, on peut trouver la publicité pour des éoliennes de plus de 100m de hauteur et dont la puissance installée est de 3,3MW.Production annuelle

Ces éoliennes sont, d'après la publicité, spécialement conçues pour les régions peu ventées.

Mais à partir d'une vitesse de vent de 80 km/h soit 22,5 m/s ou en cas de vent instable, les rotors doivent être arrêtés.

Entre 50 et 80 km/h, les rotors sont bridés de façon à ne pas s'emballer ; ces machines consomment donc de l'éléctricité pour

 

avenir de la France

On ne vous dit pas tout:

vouloir réduire la production nucléaire à 50% de la production totale en compensant par des éoliennes, cela semble très écologique, mais personne ne vous dit ce que cela implique.

Dans le tableau ci-contre, j'ai pris les résultats du bilan 2016 de RTE et j'ai simplement mis la production nucléaire à 50% de la production totale de l'année 2016. Il manque donc 118 350 GWh pour atteindre la production totale.

Si l'on considère que le facteur de charge moyen de 20,25%, il faudrait installer 66 717 MW soit 22 240 éoliennes de 3MW qui mesurent 180m de haut. Si de plus on veut supprimer du thermique le charbon et le fioul en gardant le Gaz, on obtient 25 000 éoliennes.

En 2016 le parc Français comptait plus de 7 000 éoliennes et a produit 20 700 GWh ! La capacité éolienne installée au 31 mars 2017 était de 12 GW.

Pour diminuer la production nucléaire à 50% de la production totale, il faut supprimer 19 GW de capacité nucléaire pour la remplacer par 75 GW de capacité éolienne.

Que pourra-t-on faire de l'électricité lorsque le vent soufflera sur toutes les éoliennes? Et comment aurons-nous de l'électricité lorsqu'il n'y aura pas de vent ,

 

Bilan 2016

production en GWh

pourcentage de la production

nucléaire 50% production 2016

265 650

50,00%

Thermique 2016

45 900

8,64%

hydraulique 2016

63 900

12,03%

photovoltaïque 2016

8 300

1,56%

éolien 2016

20 700

3,90%

autres ENR 2016

8 500

1,60%

Total

412 950

77,72%

manque

118 350

22,28%

Total 2016

531 300

100,00%

production intermittente

Le site de RTE nous fournit des indications sur la production électrique.

Quand on clique sur le lien site de RTE, on obtient la possibilité de visualiser les productions intantanées ou de choisir le jour à visualiser ainsi que les filières que l'on peut afficher ou masquer.

1. Sur le premier graphique,pour la journée du 2 juillet 2015,j'ai indiqué

  • la production totale, 
  • la production nucléaire
  • la production éolienne
  • la production solaire

Si l'on regarde la tranche de 11h à 12 h qui correspond au pic de production de 60 962 MW, le nucléaire est à 73%, le solaire 5% et l'éolien 2,8%

Si l'on fait les moyennes horaires du 2 juillet, le nucléaire est à 78,7%, le solaire à 0,3% et l'éolien à 1,8%.

2. En desous, le deuxième graphique montre la production de toutes les filières pour le même jour, et le tableau situé en dessous la tranche horaire (14h-15h) correspondant au maximum de production de la filière solaire

 

 Voici ce que cela donne pour la journée du 2 juillet 2015

La ligne du haut correspond à la production totale d'électricité.

la ligne verte au nucléaire

la ligne rose au  solaire

la ligne noire à l'éolien !

 

Production electrique eol 1

Production electrique 2

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/09/2017